Kundalini Yoga

Egalement appelé Tantra-Yoga, cette branche est assez mal connue en occident. Enseigné oralement, depuis des millénaires, elle a franchi les frontières indiennes au 20ème siècle notamment suite à la diffusion du livre « La puissance du serpent » d’Arthur Avalon et l’émigration aux Etats-Unis de Yogi Bahjan. La pratique tourne autour de postures généralement dynamique, de la maîtrise de la respiration, de chants et méditations.

La montée de la Kundalini ou montée du serpent fait penser au caducée utilisé dans la représentation symbolique des métiers de la médecine moderne, bien que ceux-ci prennent leur racine dans la mythologie grecque.

Son objectif est de réveiller le serpent censé être présent en chacun de nous, enroulé au niveau su sacrum, plus précisément au niveau du chakra du centre racine (Muladhara Chakra). Ce serpent est la représentation de l’énergie cosmique, lien individuel et temporel avec le Soi. Lorsque la Kundalini monte, le yogi ressent des effets (chaleur, picotements..) dans ou autour de sa colonne vertébrale.

La pratique est particulièrement exigeante, il est préférable de pratiquer le Hatha Yoga de manière régulière avant de vouloir s’exercer à cette branche.